Présentation film : Ben Hur

Ce remake de la célèbre version de William Wyler de 1959 est réalisé par le cinéaste Timir Bekmambetov. Le film sorti le 07 septembre 2016 a pour acteurs principaux : Jack Huston, Morgan Freeman, Tobby Kebbell. Le remake a suscité bon nombre de critiques négatifs de la part des cinéastes et des journalistes.

Présentation du film Ben Hur

Ben-Hur relate le récit épique du prince Judah Ben-Hur. Le prince injustement accusé de trahison par son frère adoptif Messala, est dépossédé de son titre. Devenu esclave à la suite de sa séparation avec sa famille et la femme qu’il aime, il a passé des années en mer. Après ce passage, il est de retour sur sa terre natale pour prendre sa revanche et y rencontrer son destin.

Critiques du film

Ben Hur est une production onéreuse de 100 millions de dollars d’une durée de 2h04. Le réalisateur a ainsi coupé de 1h30 environ le film original aux 11 oscars de 3h30. On est porté à croire que cette nouvelle adaptation d’un film culte risque de lui porter préjudice, même si on ne regarde pas encore son contenu. Ce qui est partiellement vrai car un récit amputé peut perdre les éléments importants d’une époque. Cependant, dans cette version, Berkmanbetov a fait son maximum pour éblouir avec la course de chars, mais selon Entertainment Weekly cette partie est «mal montée, et mollement chorégraphiée ». En effet, dans la version de 1959, les plans larges montrent clairement la scène d’action de carnage et de chaos. Mais dans ce nouveau Ben Hur, le réalisateur russe insiste sur les gros plans, un style de montage actuel qui ne rend pas réellement la scène.

critique-BEN-HUR

Quoi qu’il en soit, les faiblesses de Ben Hur sont nombreuses. Premièrement pour le rôle-titre, Jack Huston ne possède pas le charisme nécessaire. Certes, il joue bien mais il paraît être trop doux pour jouer ce rôle. Par ailleurs, les acteurs surjouent leurs rôles tandis que les dialogues manquent d’intérêt. Si on se tient par exemple au scénario, celui-ci ne fait que survoler la relation entre Ben Hur et son frère Messala, l’officier de l’armée romaine. Les téléspectateurs ont droit à des généralités, sans surprises ni nouveauté en termes de remake. Les émotions sont noyées dans une profusion d’effets spéciaux. L’intrigue manque de subtilité et la réalisation en elle-même souffre d’un certain manque de réalisme. A titre d’exemple, certaines coiffures ou marques de tenues vestimentaires n’ont pas encore existé à l’époque (H &M). Pour le dreadlocks de Morgan Freeman, on se pose aussi la question. Cependant, la rapidité de l’enchaînement de plans et les mouvements de caméra aident à cacher la pauvreté du contenu du film. Puis la scène ridicule concernant le personnage de Jésus, qui cherche vainement à passer son message de paix. Sans oublier l’épilogue qui propose un dénouement rapide et peu sublime. Bref, Ben Hur n’est peut-être pas un flop, mais il constitue un avertissement à tous ceux qui s’attèlent à reconstituer un grand monument du cinéma.

Commentaires fermés.